Avec le développement du webscraping, allez-vous continuer à négocier avec les banques ?

Absolument, nous poursuivons les négociations auprès d’autres groupes bancaires.